04 mai 2010

Pas gagné, pas perdu

Superstition, lucidité, volonté de se préserver en cas d'échec ? Toujours est-il qu'on doute un peu de nos chances de finir dans les quatre primés à Boulogne. Les derniers tests nous ont montré qu'il y a encore de des choses à épurer dans Tombstone, trop en tout cas pour être la mécanique implacable que semble chercher le Centre national du jeu.

Pour autant, Yann et Cam soutiennent -avec raison- qu'on a toute de nos chances de finir dans les quinze finalistes. Pour preuve : ce jeu sur la mafia évoqué dans le reportage sur la finale du concours 2009, à la super ambiance mais à la  mécanique perfectible. Une analyse qui pourrait coller à un certain jeu de plateau sur le far-west...

Yasu

Posté par tombstone à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pas gagné, pas perdu

Nouveau commentaire